EMAIL USinfo@shortfilms.ca
Loading Events

« All Events

  • This event has passed.

GALA QUÉBEC CINÉMA – 25e Édition

décembre 10, 2023 @ 20 h 00 min 22 h 30 min EST

LE GALA QUÉBEC CINÉMA SERA DIFFUSÉ LE DIMANCHE 10 DÉCEMBRE SUR NOOVO ET NOOVO.CA

Le Gala Québec Cinéma souligne à chaque édition le travail d’une personnalité dont les accomplissements marquent autant le public que l’histoire et l’évolution de l’industrie cinématographique québécoise. Cette année, l’ IRIS HOMMAGE sera remis à Rémy Girard.

Acteur parmi les plus aimés du public, Rémy Girard brille dans le paysage cinématographique québécois depuis maintenant 50 ans. Il a prêté son talent immense aux plus grands cinéastes d’ici — pensons à Yves Simoneau, Robert Ménard, Charles Binamé, Denis Villeneuve, Jean-François Pouliot, Louise Archambaut, Benoît Pilon, Éric Tessier, et bien sûr Denys Arcand, pour ne nommer que ceux-là — et son impressionnante feuille de route cinématographique traduit à elle seule l’étendue de son génie. L’acteur québécois se montre en effet aussi brillant dans le drame (Le déclin de l’empire américain, Les invasions barbares, Incendies, Il pleuvait des oiseaux, Tu te souviendras de moi, Le Club Vinland, Testament) que dans la comédie (Les Boys, Les Voisins, La Florida, De père en flic, Votez Bougon) et connaît une carrière composée de près de 60 films à ce jour, sans compter une quarantaine de téléséries et de nombreuses pièces de théâtre. Le Gala Québec Cinéma célèbre cette année un acteur d’exception, au parcours tout à fait remarquable.

UN MERCI SPÉCIAL À NOS COLLABORATEURS ET COLLABORATRICES

Québec Cinéma tient à remercier ses précieux partenaires qui lui permettent de poursuivre sa mission de rayonnement du cinéma québécois et de remettre les Prix IRIS 2023. Merci au Ministère de la Culture et des Communications du Québec qui assure cette grande célébration de notre cinéma ainsi qu’à la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) et à Téléfilm Canada pour leur indéfectible soutien. Merci à Banque Nationale pour leur apport essentiel ainsi qu’à Noovo, diffuseur du Gala. Merci également à BFL CANADA pour son soutien au cinéma d’ici. Un merci particulier à Simple Sondage responsable du vote en ligne, à Raymond Chabot Grant Thornton, vérificateurs des résultats et à Difuze dont l’expertise assure le visionnement des films aux membres votants. Merci également à la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), à l’Association Québécoise de la production médiatique (AQPM) et à l’Union des artistes (UDA) pour leur appui. Merci à Rugicomm, CTVM.info et Qui fait Quoi, nos partenaires de communication. Québec Cinéma tient enfin à saluer les associations membres du Comité de représentation professionnelle (CRP) pour leur implication et leur soutien particulier lors de la mise en place de cette 25e édition du Gala.

LES FINALISTES 2023 / LONGS MÉTRAGES DE FICTION

C’est le film Viking de Stéphane Lafleur qui mène le bal avec un total de 18 nominations, parmi lesquelles Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle (Larissa Corriveau), Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Steve Laplante), Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Denis Houle) et Révélation de l’année (Fabiola Nyrva Aladin).

Babysitter de Monia Chokri reçoit quant à lui 14 nominations ; nommons celles de Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Patrick Hivon), Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien (Nadia Tereszkiewicz) et Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Steve Plante). Les chambres rouges de Pascal Plante suit de près avec 13 nominations, dont Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien (Laurie Babin) et Révélation de l’année (Juliette Gariépy). Viens ensuite Le plongeur de Francis Leclerc cité 12 fois, notamment dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Henri Picard), Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Maxime de Cotret et Charles-Aubey Houde) et Révélation de l’année (Joan Hart).

Arsenault et fils de Rafaël Ouellet est en lice pour 8 IRIS incluant Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario et Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Guillaume Cyr) alors que Falcon Lake de Charlotte Le Bon s’illustre dans 6 catégories, parmi lesquelles Meilleur film, Meilleur premier film et Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle (Sara Montpetit). Trois longs métrages sont ex æquo avec 4 nominations : Confessions de Luc Picard nommé notamment pour la Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Luc Picard) et la Meilleure musique originale (Daniel Bélanger) ; Farador d’Edouard Albernhe Tremblay est finaliste dans les catégories Meilleur premier film et Meilleurs effets visuels ; alors que Noémie dit oui de Geneviève Albert est cité pour l’IRIS du Meilleur film, du Meilleur premier film et de la Meilleure interprétation féminine pour un premier rôle (Kelly Depeault).

Parmi les autres longs métrages de fiction qui se sont illustrés cette année, on retrouve, côte à côte avec 3 nominationsLa cordonnière de François BouvierLe temps d’un été de Louise ArchambaultLes hommes de ma mère d’Anik Jean et Une femme respectable de Bernard Émond. Les films 23 décembre de Miryam BouchardBungalow de Lawrence Côté-CollinsKatak, le brave béluga de Christine Dallaire et Tu te souviendras de moi d’Éric Tessier sont quant à eux finalistes dans 2 catégories. Sont également nommés une fois : Dounia et la princesse d’Alep de Marya Zarif et André KadiMistral spatial de Marc-Antoine LemireNiagara de Guillaume Lambert et Rodéo de Joëlle Desjardins Paquette.

LES FINALISTES 2023 / DOCUMENTAIRES

Dans la section documentaire, trois œuvres mènent la course avec la récolte de 4 nominations : Dear Audrey de Jeremiah Hayes s’illustre notamment dans les catégories Meilleur film documentaire et Meilleur montage, alors que Gabor de Joannie Lafrenière et Geographies of Solitude de Jacquelyn Mills, sont également tous les deux en lice pour le Meilleur film documentaire et Meilleur montage ainsi que pour Meilleure direction de la photographie.

Au-delà des hautes vallées de Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis ainsi que Rojek de Zaynê Akyol obtiennent 3 nominations, alors qu’ex æquo avec 2 mentions, on retrouve Au-delà du papier d’Oana Suteu Khintirian et Humus de Carole Poliquin. Finalement, signalons que 305 Bellechasse de Maxime-Claude L’ÉcuyerCette maison de Miryam CharlesJe vous salue salope : la misogynie au temps du numérique de Léa Clermont-Dion et Guylaine Maroist et Twice Colonized de Lin Alluna sont cités une fois.

LES FINALISTES 2023 / COURTS MÉTRAGES

Dans la catégorie Meilleur court métrage d’animation, les films en lice sont A night for the dogs de Max WoodwardHarvey de Janice NadeauMadeleine de Raquel SancinettiMarie · Eduardo · Sophie de Thomas Corriveau et Triangle noir de Marie-Noëlle Moreau Robidas. Du côté de l’IRIS Meilleur court métrage documentaire se retrouvent Belle River de Guillaume FournierSamuel Matteau et Yannick NolinFire-Jo-Ball d’Audrey Nantel-GagnonNotes sur la mémoire et l’oubli d’Amélie HardyOasis de Justine Martin et Zug Island de Nicolas Lachapelle. Enfin, les films nommés dans la catégorie Meilleur court métrage de fiction sont Invincible de Vincent René-LortieNanitic de Carol NguyenNuit blonde de Gabrielle DemersPas de fantôme à la morgue de Marilyn Cooke ainsi que Simo d’Aziz Zoromba.

LES FINALISTES 2023 / PRIX DU PUBLIC

L’IRIS Prix du public met en lumière les cinq films ayant enregistré le plus grand nombre d’entrées dans les salles de cinéma commerciales du Québec pendant la période de référence du Gala. Les cinéphiles peuvent se rendre sur noovo.ca afin de faire un choix entre 23 décembre de Miryam Bouchard, Confessions de Luc Picard, Katak le brave béluga de Christine Dallaire-Dupont et Nicola Lemay, Le temps d’un été de Louise Archambault et Les hommes de ma mère d’Anik Jean. Le gagnant sera annoncé au cours du Gala Québec Cinéma.

LES FINALISTES 2023 / FILM S’ÉTANT LE PLUS ILLUSTRÉ À L’EXTÉRIEUR DU QUÉBEC

Pour l’IRIS soulignant le rayonnement du cinéma d’ici à l’extérieur de nos frontières, se retrouvent en lice Cette maison de Myriam Charles, produit par Félix Dufour-Laperrière (Embuscade Films), Dounia et la princesse d’Alep, de Marya Zarif et André Kadi, produit par Judith Beauregard (Tobo), Falcon Lake de Charlotte Le Bon, produit par Nancy Grant, Sylvain Corbeil (Metafilms) Dany Boon, Jalil Lespert (Onzecinq) Julien Deris, David Gauquié et Jean-Luc Ormières (Cinéfrance Studios). Également finalistes dans cette catégorie, Katak le brave béluga de Christine Dallaire-Dupont et Nicola Lemay, produit par Nancy Florence Savard (10e Ave Productions) et Viking de Stéphane Lafleur, une production de Luc Déry et Kim McCraw (micro_scope).

QUÉBEC CINÉMA

2 rue Sainte-Catherine Est, bureau 101
Montréal,QuébecH2X 1K4Canada
+ Google Map
514 526-9635
View Venue Website

Laisser un commentaire